Blockchain : point sur l’évolution de la technologie et ses perspectives

22 Août 2018

L’année 2017 était une année phare pour la trajectoire d’adoption de la technologie Blockchain, marquée par les cours historiques atteints par la majorité des cryptomonnaies en fin d’année, et par la création de nouvelles cryptomonnaies. Ces dernières ont connu une sorte de prolifération, accentuée par le développement des ICOs qui ont permis de lever plus de 4 milliard de dollars dans le monde.

Cette année a été également marquée par les différentes prises de position contradictoires d’un grand nombre de décideurs institutionnels, qualifiant le Bitcoin d’escroquerie, et considérant la Blockchain comme un risque ou une menace, avant de revoir leur avis. L’ensemble de ces éléments a contribué à alimenter la bulle spéculative autour des cryptomonnaies qui a atteint son summum en fin d’année.

Après cet épisode, viennent les corrections majeures des cours de l’ensemble des cryptomonnaies, qui ont détourné le regard des observateurs, focalisé jusqu’ici sur les cryptomonnaies, et moins sur les éventuelles utilisations de la technologie elle-même. En effet, les usages de la Blockchain séduisent particulièrement le secteur financier, étant donné qu‘ils se basent sur les transactions et les échanges de données, ce qui ouvre des possibilités de transformation sur plusieurs niveaux de la chaîne de valeur. Plusieurs expérimentations réussies, confirment le potentiel de la Blockchain à réduire les délais et les coûts ainsi qu’éliminer les erreurs de traitement des transactions.
Toutefois, la Blockchain devra faire face à des défis majeurs, afin de pouvoir être utilisée à plus grande échelle. Il faudrait faire évoluer le cadre légal pour que le droit reconnaisse les modalités d’enregistrement et de conservation des données. En plus de la mise en place d’un cadre normatif qui permettrait de standardiser les informations échangées pour pouvoir les exploiter sur une longue période plus facilement, il faudrait également prévoir des clés d’identification permettant de remonter l’historique des événements afin d’apporter de la sécurité juridique.

L’utilisation généralisée de la Blockchain dans les services financiers demande du temps et de l’attention. Certes, c’est un moyen révolutionnaire qui aura d’énormes implications mais il faudra lui donner du temps pour mûrir, et laisser davantage de temps à l’industrie pour s’organiser, et aux régulateurs pour appréhender la dématérialisation du tiers de confiance.

Article rédigé par Ziad BENTAHIR, consultant senior chez VIATYS.

UN BESOIN

UNE QUESTION ?

Share This