Toute notre actualité

Accueil
Nous contacter Lire la suite
10Jan

L’ère Blockchain : quand une technologie est à la fois facteur d’accélération et d’obsolescence des innovations actuelles

Quand la rapidité du développement technologique coïncide avec un contexte sociologique favorable, cela augmente les chances de tirer profit des grandes innovations technologiques en les transformant en un vrai usage. C’est exactement le cas de la Blockchain. En effet, cette dernière est née du croisement d’une technique cryptographique de pointe basée sur les registres distribués et d’un contexte sociologique opportun, résultant d’une crise de confiance des personnes vis-à-vis des institutions, notamment après la crise de 2008, les poussant à trouver de nouvelles formes de gouvernance.

Les débuts de la technologie de Blockchain rappellent la genèse de l’ère Internet pendant les années quatre-vingts. A cette époque, l’avènement d’Internet annonçait l’arrivée d’un système de communication permettant de se passer des opérateurs téléphoniques. Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’avoir un accès à internet partout, et ce à travers n’importe quel réseau Wifi, 4G et bientôt 5G.

LA TECHNOLOGIE BLOCKCHAIN, LOCOMOTIVE DES INNOVATIONS DANS LES SERVICES FINANCIERS

Selon une étude du World Economic Forum intitulée “The future of financial infrastructure, an ambitious look on how Blockchain can reshape financial services”, plus de 24 pays et de 90 Banques Centrales sont en train d’investir et d’engager des discussions sur l’introduction de la Blockchain. En parallèle, des investissements de plus de 1.2 Milliard d’Euros sont engagés dans des sociétés de Venture Capital liées à des projets de Blockchain, et plus de 2 500 brevets relatifs à la technologie de la Blockchain ont été déposés au cours des trois dernières années.

La Blockchain occupe de plus en plus l’industrie financière, sa technologie suscite l’imagination et la créativité de tout l’écosystème financier et engage une part de plus en plus importante de ses investissements et de ses budgets de recherche.
Dix ans après son introduction, les discussions et les recherches autour des applications de la Blockchain connaissent un changement d’orientation. Initialement, les discussions se sont concentrées en grande partie sur la Blockchain du Bitcoin, qui constitue la première application de la technologie sous la forme d’une monnaie numérique ou crypto-monnaie. De nos jours, les discussions commencent à se concentrer de plus en plus sur les éléments essentiels de la technologie de la Blockchain elle-même, et sur la façon dont sa nature en tant qu’un Registre Distribué pourrait être exploitée pour la réalisation des transactions, et pour fournir de nouveaux produits et services financiers ou révolutionner ceux existants.

La Blockchain est une technologie qui induit la décentralisation ou la désintermédiation ce qui révolutionne les plateformes de marchés financiers et les institutions financières. Les premières applications de la Blockchain confirment bien ce potentiel perturbateur ou disruptif.

Les innovations technologiques introduites par la Blockchain dans les services financiers, permettent de proposer des applications pratiques de cette technologie au niveau transactions de paiement, compensation et règlement et aux opérations de financement de l’entreprise.
En effet, à partir l’analyse des fondamentaux des transactions de paiement, de compensation et de règlement, du rôle des différents intervenants ainsi que des spécificités de la technologie de la Blockchain, plusieurs opportunités d’application potentielles sont identifiées. Ces dernières peuvent inclure le traitement Post-Trade des opérations sur les titres, les commodités et les dérivées, les paiements internationaux, l’inclusion financière, le partage d’information et la gestion d’actif.

Un autre service financier qui serait la cible des applications de la technologie de la Blockchain est le financement d’entreprise. Plusieurs pistes d’évolutions sont considérées dont notamment la simplification des opérations de crédit avec des exemples d’application aux opérations de crédits syndiqués et de crédits documentaires, la réforme du marché des capitaux et le financement direct participatif.

Il est certain que la Blockchain évolue rapidement et a la capacité de perturber et de métamorphoser l’industrie financière, mais son application à grande échelle se heurte à plusieurs obstacles. Il s’agit notamment de l’incertitude de l’environnement règlementaire, l’absence d’un cadre légal et l’immaturité du cadre normatif et des efforts de standardisation.

Toutefois, les apports potentiels de la technologie de la Blockchain sont tellement pertinents et révolutionnaires qu’ils forceraient tous les obstacles afin de transformer l’industrie financière et ses services. Dès lors, de nombreuses innovations actuelles du secteur financier deviendraient rapidement obsolètes à l’ère de la Blockchain.

Article rédigé par Ziad Bentahir, consultant senior chez VIATYS conseil.

Intéressé(e) par une carrière chez VIATYS conseil ?

Espace Carrière

Merci pour votre candidature

Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé.
Nous ne manquerons pas de vous recontacter
si votre profil correspond à nos besoins.

Checked