Toute notre actualité

Accueil
Nous contacter Lire la suite
14Fév

Les enjeux de l’innovation frugale pour les services publics de santé : l’exemple de MaPUI

Contraintes budgétaires, besoins de santé croissants, hôpitaux au bord du burn out : comment relâcher la pression sur le système public ? C’est dans ce contexte que plusieurs start up font leur apparition en proposant d’optimiser certains processus hospitalier. Malgré la forte attente des instances de santé, leur développement n’est pas si simple… La révolution des mentalités et la recherche d’adhérents sont autant de freins à leur croissance.

A LA CHASSE AU GASPILLAGE AVEC MaPUI

Chaque année 30 à 50 millions d’euros de médicaments sont jetés à la poubelle. En cause, l’arrêt de traitements onéreux, l’approche des dates de péremptions… Ces pertes ont un impact important sur le budget des établissements déjà très serré.
Afin de limiter ce gaspillage, trois bretons, deux ingénieurs informaticiens et un pharmacien créent une start up : MaPUI. Cette initiative digitale part de l’idée simple de mettre en relation les pharmacies d’établissements de santé public et privé en France. D’un simple clic, les médicaments et dispositifs médicaux peuvent être échangés rapidement et en toute sécurité.
Cette initiative fait parler d’elle, plus de 100 établissements y sont déjà connectés et la presse s’y intéresse. Son utilité a été prouvée en quelques mois : le rachat de deux flacons coûteux par le CH de Saint Malo à celui de Troyes a permis d’économiser jusqu’à 30 000 euros et d’éviter le gaspillage !

UN EXEMPLE D’INNOVATION FRUGALE À LA FRANÇAISE

MaPUI est un bel exemple d’innovation frugale à la française. En effet, elle répond à un besoin en s’inscrivant dans une démarche simple, efficace et peu coûteuse. En un mot, elle innove en faisant mieux avec moins.
Ces démarches sont encore très timides en France et dans les pays industrialisés de manière générale. Cela s’explique, en partie, par une approche occidentale de l’innovation manquant souvent de souplesse, parfois trop onéreuse et trop institutionnalisé, ou comment faire plus avec plus. En effet, la plupart des entreprises occidentales disposes de service R&D à gros budget avec d’importantes ressources et un savoir contrôlé qui n’encourage pas à sortir des sentiers battus et à innover simplement. A l’inverse, les pays émergents offrent de très bons exemples d’innovation frugale ayant porté leurs fruits. Elles ont vu le jour en partie car la situation locale favorise le système D afin de combler les manques et retards de développement.
C’est dans ce contexte que MaPUI fait son apparition et se heurte à quelques difficultés. La résistance au changement et le manque d’adhérents à la plateforme sont autant de frein à son expansion. En effet, certains hôpitaux, tout en étant conscient du gain que pourrait engendrer MaPUI et de la nécessité de se moderniser, sont réticents à changer leur fonctionnement ou à collaborer avec d’autre établissement.

UN VÉRITABLE AXE STRATÉGIQUE POUR LES SERVICES PUBLICS DE SANTÉ

Dans un environnement tendu et incertain, la stratégie et les priorités des services publics de santé doivent évoluer de plus en plus rapidement. L’innovation frugale y représente un véritable défi permettant de répondre simplement, rapidement et efficacement aux problématiques de coupe budgétaire et d’optimisation des processus.
Il est plus que jamais nécessaire de favoriser et d’encourager le développement de TPE innovantes tel que MaPUI. Couplée aux avancés techniques majeures entreprises par la R&D, elles permettent d’amplifier l’esprit d’innovation et la prise d’initiative audacieuse avec des effets à court terme immédiat.
Pour que cette alchimie fonctionne, un travail de fond doit être entrepris afin de faire évoluer les mentalités et la culture des services de santé. En effet, la souplesse, la flexibilité et l’ouverture au changement est un prérequis indispensable à la mise en place d’innovation en France.

MaPUI est un bel exemple des atouts et difficultés rencontrées par les Start up en France. Malgré la prise de conscience de la nécessité d’innover, ces initiatives peuvent peiner à se développer. Ne faudrait-il pas les concilier avec les lourds investissements technologiques de R&D et cesser de croire en un modèle unique ? Faire cohabiter harmonieusement les nouveaux entrants sur l’innovation frugale et les grands champions de la R&D c’est faire gagner l’économie française, le service public et in fine chaque citoyen. Reste à savoir comment l’État peut accélérer cette révolution des mentalités.

Article rédigé par Flavie Chapuis, consultante senior chez VIATYS conseil.

Intéressé(e) par une carrière chez VIATYS conseil ?

Espace Carrière

Merci pour votre candidature

Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé.
Nous ne manquerons pas de vous recontacter
si votre profil correspond à nos besoins.

Checked